Jie Pan – Pourquoi je suis Progicienne?

Je suis arrivée cet été à Montréal avec ma famille. Nous débarquions directement de Chine pour faire notre vie au Canada. C’est un rêve que je caressais depuis très longtemps, car j’aimais tout ce que je connaissais de ce beau pays.

Je suis une développeuse d’expérience et dès mon arrivée, Progi m’a invité à découvrir Trois-Rivières et le ProgiPlex. J’ai tout de suite été charmée par l’accueil de l’équipe, mais aussi par ma nouvelle ville d’adoption, si calme et si belle. Aussitôt que j’ai visité Trois-Rivières, j’ai su que ce serait parfait pour y élever mes enfants et y construire ma carrière.

C’est mon premier hiver ici et je n’ai jamais vu autant de neige, de tempête et de journée glaciales ! Je suis impressionnée… et gelée !

Heureusement, il y a Progi pour se réchauffer le cœur et l’âme. Ici, les gens sont si accueillants et tentent toujours de me donner un coup de main pour m’intégrer malgré les écarts de langue et de culture. Le français est une langue difficile à apprendre, mais je la trouve si riche et belle. Déjà, mon plus vieux est meilleur que moi.

En Chine, les gens sont peut-être plus timides, car ils choisissent de travailler davantage en silence. La dynamique est très différente et je trouve cela exceptionnel. Ici, les Progiciens partagent leurs idées, demandent de l’aide, collaborent facilement et la communication est la pierre angulaire de projets bien ficelés.

Être une immigrante contient son lot d’embûches et d’inconnu, mais grâce à mes efforts et à mon équipe, je n’ai jamais perdu espoir et chaque jour je m’améliore dans ce nouvel environnement de travail et j’apprivoise ma nouvelle terre d’accueil.

Je suis Jie Pan et c’est pourquoi je suis une Progicienne.

Cet article est publié dans Progi.

Les commentaires sont fermés.